Fiabilité d’un test de parenté ADN

Plusieurs facteurs contribuent à la fiabilité d'un test de paternité ADN. La quantité des informations disponibles joue généralement un rôle important. Les nouveaux procédés de test ADN se basent aujourd’hui sur l’information qu’apportent les microsatellites (courtes séquences d’ADN qui se répètent), information qui se trouve dans des segments non codants du génome humain.

Ceux-ci présentent une variation bien supérieure à celle des groupes sanguins qui furent utilisés dans les débuts des tests de parenté. Les procédés de laboratoire utilisés aujourd'hui reposent sur des techniques issues essentiellement du décodage du génome humain. Ces procédés sont reproductibles et ainsi très fiables. Dans environ 98 % des cas, il est possible de prouver scientifiquement la paternité si nous disposons d’échantillons du père présumé et de l’enfant. Si la mère peut participer au test, le résultat sera 100 fois plus exact, voire 1000 fois ou plus encore.

Plus l’on fait entrer d’informations dans le calcul mathématique, plus la probabilité de paternité augmente. Le nombre de marqueurs ADN testés joue aussi un rôle important. Jusqu’en 2002, bj- diagnostik examinait 11 marqueurs ADN, ce qui représentait la norme à l’époque. Après 2002 nous examinaient 16 marqueurs, aujourd'hui nous examinons jusqu'à 23 marqueurs. Dans la plupart des cas, on atteint ainsi une probabilité de paternité supérieure à 99,99% avec 16 marqueurs (cas déficient: père-enfant sans la mère); avec la mère, cette probabilité est souvent supérieure à 99,9999% - et le résultat est naturellement plus précis avec l'analyse de 23 marqueurs génétiques.

La fréquence des caractères ADN légués (allèles) par le père présumé à l'enfant détermine aussi la probabilité de paternité. L’analyse des 16 marqueurspermet d’identifier les allèles rares et les allèles fréquents que le père présumé et l’enfant ont en commun. Si la part d’allèles rares est supérieure à la part d’allèles fréquents, le calcul mathématique donne plus de neuf après la virgule (99,9999…). Si les allèles fréquents prédominent, le risque mathématique qu’un autre homme puisse avoir légué le même allèle augmente. C’est exactement pour cette raison qu’un nombre suffisamment grand de marqueurs ADN doit être examiné afin de reconnaître les concordances accidentelles entre lepère présumé et l’enfant et de pouvoir ainsi exclure ou confirmer la paternité!

kit test ADN
demandez ici >>

Vous seulement payez le test si vous retournez le contrat signé.

Ligne directe
+49 551 500 72 999

N'hésitez pas de nous contacter!

 

bj-diagnostik GmbH est accrédité en accord avec ISO 17025.
Notre laboratoire est accrédité par l'organisme vérificateur allemand DAkkS en accord avec les normes reconnues par la ISO/IEC 17025 pour les tests ADN de paternité et d'ascendance.